Bienvenue sur la page web de
Sylvain Levesque



Mes écrits et réalisations


Présentations et conférences


CV Astro & bibliothèque

Mon Cv Astronomique
Bibliographie 2020 de ma bibliothèque en astronomie et autres

L'observatoire et mes deux journaux. Lorsque que j'ai fini la construction de mon observatoire sur le terrain de Patrick en 2002, j'ai décidé d'écrire un journal pour mettre toutes les visites, les activités, les photos astronomiques et l'observation du ciel. De 2002 à 2010, j'ai tenu par écrit, dans mes deux journaux, mes activités astronomiques. Alors, je vous souhaite une bonne lecture et vous allez voir bien des choses intéressantes.


Autres réalisation que l'astronomie
J'ai réalisé deux volumes dans le domaine autre que l'astronomie. Le premier livre que j'ai écrit et parut en 2013 porté sur l'histoire des timbres fiscaux de la province de Québec durant la période de 1864 à 1991 qui comprend 650 pages. Le deuxième livre écrit fut dans le domaine de la numismatique et porté sur la valeur du métal en dollars canadiens dans une pièce de monnaie. Ce livre fut écrit aussi en 2013 et qui comprend 32 pages.

Les instruments que j'ai fabriqués et achetés.
Voici la collection d'instruments d'astronomie et de navigation que j'ai pu réaliser jusqu'à aujourd'hui. Les 16 premiers instruments sont de ma réalisation. J'ai passé quelques milliers d'heures de recherche et de travail pour la réalisation et la construction des ces 16 instruments. J'ai acheté les autres un peu de partout dans ma région et les autres je les acheté de monsieur Réal Manseau de Drummondville au cours des années 2013 à 2016. Au cours des siècles, ce fut comme la sphère armillaire les télescopes de l'époque, la mesure de la voûte céleste et la connaissance de ces époques évolutive en astronomie.

Une merveille de l'éclipse partielle solaire à Rimouski
C'est un beau matin de jeudi 10 juin 2021 qu'il y eu lieu une belle éclipse partielle solaire visible à Rimouski. La phase maximale de l'éclipse partielle était de 78.9 % à 5 heures 41 minutes et 14 secondes précisément. À moment, le Soleil était à 9% au dessus de l'horizon. Moi et Luc, nous étions au quai de Rimouski-Est pour prendre de belles images de ce moment unique. Le levé du soleil à 4 heures 38 minutes. La fin de l'éclipse à 6 heures 43 minutes 7 secondes et le Soleil est à moment 19 degrés au dessus de l'horizon. Malgré un beau ciel bleu et sans nuages, il y avait beaucoup de turbulence atmosphérique et des vents forts. Au nord du Québec et une partie de la province de l'Ontario, l'éclipse fut annulaire. D'ailleurs, la zone de l'éclipse annulaire couvrait un corridor de 500 kilomètres de large et s'étirant du Canada jusqu'en Sibérie en passant par le Pôle Nord.
 

La Lune et Mars le 15 mai 2021
La Lune proche de la planète Mars vers 21h00 le samedi 15 mai 2021 à Rimouski. Ces images furent réalisées avec la caméra Canon 80D de 24 méga pixels avec trépied fixe.
 

Les phénomènes atmosphériques
Quelques phénomènes météorologiques très intéressants que j'ai pu prendre au mois de mai et juin 2021 en images. On commence avec ce type de nuages ondulatoire avec une image panoramique au Centre communautaire de Saint-Pie-X sur le boulevard Arthur-Buies Est avec ce type de nuage. Ces images furent prit le dimanche 23 mai vers 8h00 du matin. Des images de cirrus réalisées le lundi 24 mai 2021 vers 16h45. Photo prises d'un arc-en-ciel mercredi 2 juin 2021 à 4h45 du matin à l'ouest de Rimouski. De belles images de nuages de feu. Ces images furent prises lundi 7 juin 2021 vers 20h00 du soir à l'ouest de Rimouski. Toutes ces images furent prises avec la caméra Canon 80D de 24 méga pixels.
 

Nuages irisés à Rimouski
Voici quelques photos de nuages irisés par la lumière du soleil que j'ai pu prendre le vendredi 19 février 2021 à Rimouski avec la caméra Canon 80D de 24 méga pixels.
 

Rapprochement de Jupiter avec Saturne et la Lune
Au cours de la semaine du mercredi 16, vendredi 18 et mardi 22 décembre 2020, j'ai pu prendre ces images de l'évolution du rapprochement des planètes de Jupiter et Saturne et ainsi que la Lune au premier croissant du 16 décembre 2020. Malgré le mauvais temps nuageux, je n'ai pas pu prendre le rapprochement le plus maximale de Jupiter avec Saturne qui eu lieu le lundi 21 décembre. Le vendredi 18 décembre, la Lune était loin des deux planètes. Il avait un ciel vraiment spectaculaire et j'ai pu prendre la Lune avec les planètes.

La Lune le matin du 31 décembre 2020 à Rimouski
Heureusement j'ai eu l'idée de regarder par la fenêtre du salon de chez-moi pour constater que je voyais la plein Lune au dessus de l'horizon au Nord-Nord-Ouest du fleuve Saint-Laurent. Alors je prends mon appareil photo Canon avec lentille de 18-135 mm d'ouverture et je pars pour prendre quelques images de la Lune. Alors voici les images que j'ai pu prendre à ce jour du jeudi 31 décembre 2020. Je cois que c'est la dernière image d'astronomie de l'année 2020. Ça fini bien l'année.
 


Halo solaire
Un beau et rare halo solaire photographié avec la caméra Canon 80D sur trépied le dimanche 22 novembre 2020 à Rimouski.


Images panoramique
Images panoramique de différents régions de Rimouski au cours de l'année 2020.


Mercure, la Lune et Vénus
Ciel très beau et j'ai pu prendre vers 5h00 du matin la position de la planète Mercure et Vénus avec la Lune le vendredi 13 novembre 2020. Photographier avec la caméra la Canon 80D de 24 méga pixels sur trépied. La première image est au 18mm, f 3.5 et un ISO 2000 avec un temps de pose de 0.8 seconde. La deuxième image est au 50 mm, f 4 et un ISO 2000 avec un temps de pose de 0.8 seconde. À peu près les mêmes données pour la troisième image.


Taches solaires novembre 2020
Depuis longtemps et enfin des taches solaires. Voici que depuis longtemps que j'attends enfin de prendre quelques images de taches solaires à la surface du Soleil. J'ai utilisé la lunette de 102 mm d'ouverture sur la monture EQ6 avec le coudé Hélioscope de Herschel-Altair de 2 pouces, spécialement conçu pour les taches solaires. J'ai utilisé la caméra Canon 80D avec un Barlow de 1.6 fois de grossissement que j'ai installé sur le coudé Hélioscope de Herschel-Altair de 2 pouces. Le temps de pose varié de 1/500 de seconde à 1/1000 de seconde.


Le Pont couvert Neigette de 1898
Le Pont couvert de couleur rouge fut déclaré valeur patrimoniale depuis quelques années. C'est-à-dire et plus exactement en 1990. Ayant été déplacé de sa place d'origine, il est devenu un attrait touristique et situé non loin de la rivière Neigette d'où son ancien emplacement. Aujourd'hui, c'est un pont conventionnel qui on construit à la place de l'ancien Pont couvert Neigette. J'ai eu la chance en faire une visite et le photographier durant la journée du dimanche le 9 août 2020. C'est un pont qui a une belle architecture et bien conservé. On voit la complexité de la construction de ce pont. Il est l'un des deux derniers ponts couverts de la MRC de Rimouski-Neigette avec le pont des draveurs de Mont-Lebel. Il fut inauguré le 23 septembre 2018.


Les fleurs de toutes les couleurs
C'est au cours de juillet et août 2020 que je me suis décidé de faire de la micro photo avec la Canon 80D à 24 méga pixels. J'ai utilisé la lentille 18 à 135mm d'ouverture. J'ai mis la lentille à 135mm d'ouverture pour me permettre de faire de la micro photo. Cela m'a donné des résultats très intéressant. Voici les images de différents types de fleurs que j'ai pu photographier. Il est très intéressant de voir la diversification morphologique et les couleurs dans le spectre visible et ce que les insectes voient dans le domaine de l'ultraviolet. Les couleurs intenses représentées par les fleurs sont d'une beauté vraiment impressionnant et imprenable pour les yeux et ainsi infatigable.


Les avions canadiennes Snowbirds
Les avions canadiennes Snowbirds ont fait un passage à Rimouski le mercredi 6 mai 2020 vers 14h30 pour nous donner du courage et que tout va bien aller durant la pandémie COVID19. C'est vraiment spectaculaire de voir des pilotes d'avion de manouvrer des engins de vol de haut calibre. Malheureusement la Pilote Jennifer Casey de 35 ans à perdue la vie à Vancouver avec son avion. C'est un malheur des plus tristes de perdre une personne de qualités extraordinaires. En 2015, plus exactement le samedi 7 juillet vers 8h30 du matin, les Snowbirds ont donnés un des plus beaux spectacles d'aviation sur le ciel de Rimouski. Voici ces quelques images que j'ai pu prendre avec mon appareil photo la Canon.


Les éclaires de la nature orageuses à Rimouski
Ce n'est pas à tous les jours de l'été qu'on peu voir des orages orageux de cette ampleur dans la région de Rimouski par rapport à d'autres régions de la province de Québec. Ces éclaires furent prises le mercredi 8 juillet 2020 à la ville de Rimouski avec la caméra Canon 80D 24 méga pixels.


Le barrage du lac d'où l'on fournie une partie de l'eau de la ville de Rimouski.
C'est l'un des endroits de la vallée de la Neigette que je vais faire de l'astrophotographie. L'endroit se trouve au 5e Rang ou Route du Rang 1 Neigette Est. Même si j'ai plusieurs autres endroits exceptionnels.


Jet d'un rayon de Soleil en janvier et en mai 2020
Il est rare de voir un jet de rayon de Soleil. Cette fois, j'ai pu photographier rapidement ce phénomène météorologique. Le premier fut pris le samedi 25 janvier à 8hoo du matin. Jour de noël. Le deuxième fut photographié en HDR le jeudi 14 mai vers 21h10. À ce moment, je monté à l'observatoire de Patrick Dubé. Photos réalisées avec la caméra Canon 80D de 24 méga pixels.


La comète C/2020 F3 Neowise du 21 juillet 2020 à Rimouski
Malgré un beau ciel étoilé, il n'est pas toujours facile de prendre de belles images de la comète C/2020 F3 Neowise.


La comète C/2020 F3 Neowise du lundi 20 juillet 2020 à Rimouski
Cette soirée-là n'était pas tellement agréable pour faire de belles images sur la comète Neowise. Luc et moi, nous étions ensemble à combattre les éléments de la météo. Alors voici ce que j'ai pu réussir. En plus j'ai pu prendre quelques images en astronomie et des nuages de forme qui n'arrive pas souvent. C'est Luc qui ma montré ces types de nuages qu'il voyait. Voici les résultats de ce soir du lundi 20 juillet vers 22h45.


La comète C/2020 F3 Neowise du 18 juillet 2020 à Rimouski
Photos réalisées le samedi 18 juillet vers 22h45 à Rimouski de la comète Neowise avec la caméra Canon 80D de Canon de 24 méga pixels sur monture Star Aventurer. J'étais situé sur le terrain de Pierre Lévesque. Luc et moi, nous étions les seuls à photographier cette comète ce soir-là. Le ciel n'était pas de bonne qualité. Voici ces quelques images que j'ai pu réussir.


La comète C/2020 F3 Neowise du mardi 14 juillet 2020 à Rimouski
Durant cette soirée du mardi le 14 juillet, le ciel fut vraiment exceptionnel et j'ai pu prendre quelques images de la comète Neowise qui était située à ce moment dans la constellation du Lynx.


La comète C/2020 F3 Neowise
Depuis les deux dernières très belles comètes des années 1990 qui sont Hyakutake en mars 1996 et Hale- Bopp en mars 1997, nous n'avions pas eu la chance de voir une autre comète de cette ampleur. Mais la comète Neowise ne donna pas sa place pour la beauté qu'elle nous donne de ce mois de juillet 2020. Cette série de photos furent prises aux cours de la nuit et aux petites heures du matin le samedi 11 juillet 2020 vers 1h15 à 3h00. Images réalisées avec l'appareil photo Canon 80D 24 méga pixels sur la monture Star Aventurer. Les temps de pose variés de 15 à 60 secondes avec ISO-500 à ISO-1250 et même à ISO-2000. Malgré la présence de la Lune à son dernier quartier, cela a donné qu'en même des résultats satisfaisant.


Types de nuages qu'on peu voir l'irisation
Phénomène rare qu'on peu observer quand ces types de nuages sont proches du Soleil. Il faut faire attention de ne pas observer le Soleil à l'oil nu quand on observe ce phénomène d'arc-en-ciel. Photos réalisées le jeudi 9 juillet 2020 à Rimouski vers 8h45 du matin.


Nuages de feu le mercredi 8 juillet à Rimouski
Ces images furent prises le mercredi 8 juillet vers 17h35 avec l'appareil photo canon 80D 24 méga pixels. Ce phénomène n'arrive pas souvent dans notre région. Images en HDR et normale. On constat la différence de qualité d'image qu'offre le HDR.


Jupiter, Saturne, Mars et la Lune le mardi 9 juin 2020
C'est vers 2h00 du matin le mardi 9 juin 2020 que j'ai pu photographier les trois planètes avec la Lune dans le même champ vision. Le ciel était dégagé des nuages. La Lune était positionné non loin de Jupiter et de Saturne. La planète Mars était beaucoup plus loin vers l'Est. Les images furent réalisées avec la caméra Canon EOS 80 D de 24 méga pixels. Le temps de pose est de 4 secondes, 1.6 seconde et 6 secondes. Le ISO est de 2000, 2500 et 1250. L'ouverture est 18mm, 35mm et 18mm. Sur les deux images agrandit, on peut distinguer deux satellites de Jupiter.


Les planètes Vénus et Mercure 22 mai 2020.
Les planètes Vénus et Mercure 22 mai 2020. Images de Vénus et Mercure réalisées le vendredi 22 mai 2020 vers 20h30 au bord de la mer de Rimouski. Réalisé l'appareil photo de marque Canon le EOS 80D. Le temps pose variait de 1/10, 1/15 et 1/20 de seconde. Avec un ISO qui variait de 1600, 4000 et 5000 et d'ouverture de 109 mm et 135 mm. Il n'est pas toujours facile de photographier la planète Mercure et avec la planète Vénus. La magnitude de Mercure est beaucoup plus faible que celle de Vénus.


La monture Star Adventurer de marque Sky-Watcher
J'ai acheté à l'automne 2019 la petite monture Star Adventurer de marque Sky-Watcher pour le guidage de la caméra la Canon EOS 80D (W) de 24 méga pixels et le tout, installée sur un bon trépied solide de marque Olivon. Pour l'alimentation électrique, j'ai un power tank de Celestron qui fourni 12 volt D.C./10A de sortie qui me donne un rendement très suffisant quand je passe de longues heures en photo. Cette batterie fournie l'alimentation de la caméra Canon 80D, de la monture Star Aventurer et à l'occasion d'un petit chassoir pour enlever la buée qui se forme sur la surface de la lentille de la caméra quand l'humidité ce présente. C'est avec cette monture que j'ai réalisée plusieurs images du ciel étoilé de ma région au mois de juin 2020. On sait que les astronomes amateurs que le ciel de la nuit d'été est très court en nombres d'heures d'observations et en nombre d'heures de photos. Présentement, je suis satisfait des résultats que j'ai pu obtenir. On verrat au cours de l'été, l'automne et l'hiver prochain ce que je pourrais photographier et j'ai bien hâte de voir les résultats.


Images astronomies réalisées avec la Canon 80D sur la monture Star Adventurer.
Images réalisées avec la Canon EOS 80D (W) de 24 méga pixels et installée sur la monture Star Adventurer de marque Sky-Watcher sur trépied Olivon. Ces images en Jpeg en 24 méga pixels (6000 X 4000) furent réalisées au cours des nuits du 11, 13, 16, 17 et 18 juin 2020 vers les heures de 10h30 du soir à 2h00 du matin. La qualité du ciel variait d'exceptionnellement beau à très bonne. Le temps de pose sont de 30 secondes à 6 minutes avec un ISO-1600 à ISO-10 000. L'objectif utilisé est de 18 mm à 135 mm d'ouverture. Plusieurs images furent prises au 18 mm à F/3.5 et au 135 mm à F/5.6. Voici les résultats pour les premiers testes de ces images en astrophotographie de la région de l'hémisphère nord. Je ne donnerais pas une description détaillée de chaque image, mais seulement quelques unes. La première est une image de la petite constellation de la Lyre située dans le Triangle d'été non loin de la Voie lactée. L'étoile Véga est la principale étoile de la constellation de la Lyre. Située à 25 années lumière de la Terre, de magnitude zéro, elle est facilement visible à l'oil nu. On retrouve dans cette constellation la belle nébuleuse planétaire M57 ou NGC 6720 située entre les étoiles Sulafa et Sheliak au bas de la constellation. La belle étoile jaune ??dalta de la Lyre se démarque par sa belle couleur jaune. La constellation Scorpion est l'une des treize signes du zodiaque qui est située non loin de la Voie lactée. On retrouve la belle super géante rouge Antarès qui fait une masse de 15 fois de celle de notre Soleil et située 550 années lumière de la Terre. Non loin d'Antarès, on a deux amas d'étoiles globulaires, M4 ou NGC 6121 et NGC 6144. Antarès et ces étoiles proches sont entourés de nébulosités brillantes. L'amas d'étoiles ouvert M11 ou NGC 6705 qui est situé au bas de l'étoile dans la constellation le Scutum ou dite Écu de Sobieski. Sur cette image prit au 135 mm d'ouverture au F/5.6 à 90 secondes de temps de pose avec un ISO-5000, on ne retrouve pas uniquement M11, il y a aussi beaucoup d'autres objets intéressants à voir. La Voie lactée dans la région de la constellation du Sagittaire et de ces environs dénote une richesse d'objets célestes très nombreuses et variés. Alors, voici plusieurs images de cette belle Voie lactée prit au 18 mm d'ouverture à F/3.5 avec plusieurs temps de pose et avec la variation du ISO. Cela donne des résultats surprenants. La nébuleuse de l'Amérique du Nord ou NGC 7000 et la nébuleuse du Pélican ou I.5067,70 sont situées non loin de l'étoile Deneb dans la constellation du Cygne. Voici les résultats que j'ai pu faire jusqu'à présent. Le triangle d'été représente trois constellations qui sont la constellation du cygne avec l'étoile Deneb, la constellation de la Lyre avec l'étoile Véga et la constellation de l'Aigle avec l'étoile Altair. Le triangle d'été est situé au cour de la Voie lactée. Voici les résultats jusqu'à présent. Non loin de l'étoile Merak de la constellation de la Grande Ours, on retrouve deux objets dans le ciel qui sont la galaxie M108 ou NGC 3556 et la nébuleuse planétaire M97 ou NGC 3587 dite Owl. Cette image fut prise au 135 mm et agrandie. L'étoile Alioth de la Grande Ourse et d'où on retrouve une belle galaxie M109 ou NGC 3992 et une autre non loin et qui est la galaxie NGC 3953 et ainsi une comète à gauche de l'image donc je ne sais pas le nom. Les amas ouvert M6 ou NGC 6405 et M7 ou NGC 6474 sont situés au bas et à droite de la constellation du Sagittaire et il n'est pas toujours facile de photographier ces deux objets qui sont au cour la Voie lactée. On retrouve non loin de l'amas ouvert M6, trois autres amas ouverts qui sont NGC 6425, NGC 6416 et NGC 6383 qu'on peu distinguer facilement sur l'image. On voit bien la nébulosité de la Voie lactée sur l'image. En haut et à droite de l'étoile Tarazed (cette étoile est située au haut de l'étoile Altair de la constellation de l'Aigle) on retrouve quatre nébuleuses obscures qui sont B142, B143, B336 et B337,34. Photographié au 135 mm à F/5.6 avec un temps de pose de 55.6 secondes et avec un ISO 10000 le mardi 16 juin vers 23h44. L'étoile Sard située au centre de la constellation du Signe, elle est entourée de nébuleuses brillante et obscure qui sont I.1311, I.1318, SH2-108, B343, LDN 889 et bien d'autres objets céleste. Image réalisé au 135 mm, un F/5.6, un ISO-6400 et un temps de pose de 105 secondes. L'étoile 53? au bas de l'étoile Sard et qui forme la barre horizontal de la croix du signe, on retrouve non loin une nébulosité dite la nébuleuse Viel ou I.1340. C'est un objet qui n'est pas facile à photographier avec une seule prise d'image et même un temps de pose longue. Alors, pour cette image, un temps de pose de 181 secondes, un F/5.6, un ISO-5000 avec l'objectif au 135 mm. En haut et à droite de la constellation du Sagittaire, on retrouve deux belles nébuleuses nommé M20 et M8. La nébuleuse M20 ou NGC 6514 ce nomme la Trifide et pour M8 ou NGC 6523 ce nomme la Lagune. Alors, pour cette image, un temps de pose de 91 secondes, un F/5.6, un ISO-5000 avec l'objectif au 135 mm. Dans la région de la constellation de la Flèche on a M71 ou NGC 6838 amas globulaire qui est situé dans la constellation de la Flèche et une nébuleuse M27 ou NGC 6853. Au haut à droit complètement de la Flèche on retrouve un groupement d'étoiles qui forme un support à linge à l'envers bien défini et qu'on peut voir facilement avec une paire de jumelle 25X100mm. Alors pour cette image, un temps de pose de 91 secondes, un F/5, un ISO-3200 avec l'objectif au 75 mm.


Le transit de Mercure le 11 novembre 2019
Effectivement, j'ai pu réussir de faire quelques photos du transit de la planète Mercure devant le Soleil. Le phénomène s'est déroulé le lundi 11 novembre 2019 (le jour du Souvenir de la première guerre mondiale) et observable à Rimouski. Le début du transit à commencé à 7h36 locale pour ce terminer à 13h04 locale. C'est-à-dire une durée de 5h30. Malgré le temps très nuageux avec la présence de nuages cirrus, cumulus, stratocumulus et stratus, j'ai pu sur plus de 1000 photos prises avec mes deux caméras ressortir une dizaine d'images qui a un certain potentiel. En plus un temps hivernal venteux et froid que j'ai enduré pendant tout ce temps pour prendre plusieurs photos et ainsi de guider la monture équatorial EQ6 pour le suivi du mouvement de la Terre. Les instruments utilisés pour les photos du transit de Mercure sont une caméra Canon 80D et la caméra Rebel 300D, un barlow de 1.6 fois de marque Antares, un coudé solaire Altair dite hélioscope de Herschel pour le Soleil, un filtre solaire qui diminue l'intensité du soleil de 1/100 000 et une lunette Takahashi apochromatique fluorite de 102 mm à un focal de f 820 mm. Les temps de pose variait de 1/400, 1/500 de seconde à un ISO de 250. Ce phénomène astronomique va seulement se reproduire en 2049 et visible à Rimouski. À ce moment-là, j'aurais 88 ans.


Des vagues impressionnantes
Quand les éléments de la nature sont réunis durant une bonne tempête automnale dans la région de Rimouski, cela donne le long du rivage de la mer des déferlements de vagues très impressionnantes. La combinaison de la pleine Lune, un vent du Nord-Ouest de 60 km à 90 km, la plus haute des marées de l'année et autres phénomènes physique, nous amène d'avoir d'importances vagues d'eau mer sur le long du côté sud du fleuve Saint-Laurent. Les images suivantes montres en 2015 et en 2019 les résultats du phénomène météorologique. Les huit premières images furent prises en date du vendredi 30 octobre 2015 vers 16h00 et les huit images suivantes furent prises en date du jeudi 17 octobre 2019 vers 15h00. On constate par la puissance de fortes vagues que les dalles de béton de 3000 km furent déplacées de plusieurs mètres sur le quai de Rimouski-Est comme de petites roches de quelques kilogrammes seulement.


Altocumulus au couché
Photographié le lundi 26 août 2019 vers 18h30 ces beaux altocumulus au couché du soleil à Rimouski.


kiosque à l'exposition Multi-Collections
Sylvain Levesque a exposé un kiosque à l'exposition Multi-Collections qui eu lieu durant la fin de semaine du 29 au 30 avril 2017 au Congrès de Rimouski. Il avait exposé ces instruments d'astronomie et de navigation et ainsi quelques exemplaires de livres anciens du XVIIIe siècle et du XIXe siècle sur l'astronomie et de la navigation. Il y a eu au moins 150 visiteurs qui ont visités le kiosque à Sylvain. Une autre façon de promouvoir l'astronomie.


Éclipse solaire 2017



Diverses images 2020
Voici une série de photos diverses 2020.


Réalisations astronomiques et météorologiques en images


Réalisation d'un support en aluminium pour un télescope
Réalisation d'un support en aluminium pour un télescope et d'une lunette astronomique. Projet qui a débuté en janvier 2008 jusqu'en son installation en mars 2008. Artisan en fabrication d'instruments en astronomie depuis plusieurs années, un ami m'a demandé la construction d'un type de support pour installer son télescope et une lunette sur une monture à fourche. Trois mois de travail pour avoir faite les plans de base, la construction, la peinture et l'installation sur son support. Le support fut réalisé d'une qualité et solidité supérieur pour la stabilisation et de supporter le poids des instruments. Chaque pièce fut réalisée et construite manuellement pour le filetage des trous pour les visses, découpage des pièces, le limage et autres. La personne fut très satisfaisante du résultat de la qualité du travail et de la solidité du support.

Réalisation d'un support en aluminium pour un télescope
Réalisation d'un support en aluminium pour un télescope et d'une lunette astronomique. Projet qui a débuté en janvier 2008 jusqu'en son installation en mars 2008. Artisan en fabrication d'instruments en astronomie depuis plusieurs années, un ami m'a demandé la construction d'un type de support pour installer son télescope et une lunette sur une monture à fourche. Trois mois de travail pour avoir faite les plans de base, la construction, la peinture et l'installation sur son support. Le support fut réalisé d'une qualité et solidité supérieur pour la stabilisation et de supporter le poids des instruments. Chaque pièce fut réalisée et construite manuellement pour le filetage des trous pour les visses, découpage des pièces, le limage et autres. La personne fut très satisfaisante du résultat de la qualité du travail et de la solidité du support.

Réalisation d'instruments scientifiques anciens
L'art de la réalisation d'instruments scientifiques anciens en laiton massif amène à l'artisan la connaissance de l'art du savoir de la main pour la gravure et le poinçonnage manuellement. J'utilise une méthode de patron en papier pour la gravure de surface préliminaire de l'instrument et je finalise la gravure avec un stylo en forme de poire qui épouse bien dans le creux de ma main droite. Pour le poinçonnage, je le fait à main levée. Il faut constamment vérifier si la lettre ou le chiffre est bien orienté correctement pour ne pas avoir une surprise que la frappe est mal faite et que le chiffre ou la lettre n'est pas poinçonné en envers. Chaque pièce de l'instrument est fabriquée manuellement avec seulement des outils de base et seulement quelques pièces furent usinées. Ce n'est pas donner à tout le monde de métriser du savoir de la main et avoir une habilité manuelle plus que de l'ordinaire. Avec cette façon de travaille, j'ai pu réaliser différents types d'instruments en laiton massif. Comme par exemple l'astrolabe nautique, des cadrans solaires, la rose des vents avec les 32 rhums, un gros sablier etc.

Quatre cartes thématiques sur le sujet de l'astronomie
Au cours des années 1987 jusqu'en 1992, j'ai réalise quatre cartes thématiques sur le sujet de l'astronomie. La première carte représente l'analemme. C'est un graphique qui représente l'équation du temps au méridien du soleil. Très utile pour faire la correction de l'heure sur un cadran solaire positionné localement. La deuxième carte représente le cratère du Nouveau Québec et renommé le cratère Pingualuit. La troisième carte représente un travail que j'ai fait dans le cadre du cours géomorphologique structurale et le sujet est sur un croquis sélénomorphologique structural. Représente les grands traits structurants de la surface visible et caché de la lune. La quatrième carte représente la localisation des impacts météoritiques majeurs en Amériques du Nord. Carte réalisée en 1992. Le total d'heures de travail pour les quatre cartes représente de plus de 450 heures.

Conjonction 25 avril 2020
Voici une série de photos sur la Lune avec la planète Vénus photographié chez Patrick le samedi 25 avril 2020 vers 19h30. Un ciel vraiment exceptionnel ce soir-là.


Conjonction 24 avril 2020
La Lune et la planète Vénus photographiés avec la caméra Canon ESO 80D de 24 mégapixels le soir du vendredi 24 avril 2020 vers 19h34. Le temps de pose de 1/4 de seconde avec un F4.5 avec une ouverture de 35 mm à ISO 640 sur trépieds. En plus, j'ai fait une image en HDR avec la Lune et Vénus. Cela donne un résultat assai surprenant. Ainsi autres images de la Lune et de Vénus en HDR.


Conjonction 28 mars 2020
La Lune et la planète Vénus photographiés avec la caméra Canon ESO 80D de 24 mégapixels. À moment, la Lune était environ 7.5o de Vénus le soir du samedi 28 mars 2020 vers 18h30. Le temps de pose variait de 1/4 de seconde à quelques secondes avec un F5 à F3.5 avec une ouverture de 18 mm à 60 mm à ISO 200 jusqu'à ISO 800 sur trépieds. En plus, j'ai fait quelques images en HDR avec la Lune et Vénus. Cela donne un résultat assai surprenant. En même temps, voici quelques images du couché du soleil sur le fleuve Saint-Laurent à Rimouski.


La nuit du 25 septembre 2020
Images de la nuit du 25 septembre 2020


La Lune et la planète Vénus vers 5h00 du matin le 13 octobre 2020
Photos de la Lune et la planète Vénus vers 5h00 du matin. Utilisée l'appareil numérique Canon 80D 24 méga pixels sur trépied.


Mars et la Lune le lundi 5 septembre 2020
C'est le lundi 5 septembre que la Lune était proche de la planète mars. Avec la présence des nuages, cela donne un effet assai exotique sur l'image. Il est certain que la Lune est sur exposée par rapport de la luminosité beaucoup plus faible de Mars. J'ai photographié la Lune au 135 mm d'ouverture et agrandit l'image. Voila le résultat de la qualité de l'image. Ces images furent réalisées avec la caméra numérique de la Canon 80D de 24 méga pixels au 135 mm et au 18 mm d'ouverture sur trépied.


Excursions aux sentiers de la rivière de Rimouski
Excursions aux sentiers de la rivière de Rimouski durant les fins de semaine du 5 au 6 et ainsi que du 12 au 13 septembre 2020 Début de très beau temps du mois de septembre et que j'ai pu faire le sentier Le Draveur, le sentier l'Éboulis et le sentier de la section de la Pulpe qui totalise de plus de 20 kilomètres de pédestre. J'ai faite de belles découvertes tout au long des parcours que j'ai effectués. Il y a des arbres plus de centenaires, des plantes à fleure rare, le pont de la rivière de Rimouski et bien d'autres paysages à voir. D'ailleurs, voyez les images que j'ai pu capter avec mon appareille photo. Sur des centaines d'images, voici les 100 plus belles images que j'ai choisies.


Vénus le mardi 6 octobre 2020
C'est vers 5h00 du matin que j'ai photographié la planète Vénus à la présence de la brume. Cela donne un bel effet artistique. Réalisée avec la Canon 80D de 24 méga pixels sur trépied.


Mars, Jupiter, Saturne et la Lune le vendredi 4 septembre 2020
L'effet de la Lune et la planète Mars donne un résultat très appréciable comme image et nous savons que Mars est au plus proche de la Terre cette année. Presque la pleine Lune, j'ai photographié les observatoires avec le ciel de l'Est. La présence des nuages dans le ciel, j'ai pu photographier la constellation du Dauphin dans un anneau de nuages et l'effet est vraiment exotique.


Images d'astronomie et Luc le 17 et 20 septembre 2020
Images sur la galaxie Andromède, le double amas de Persée, la région du ciel de Cassiopée et de Persée et la voie lactée. On voie sur les images un piédestal que Luc a réalisé. Un projet bien pensé! Les images furent réalisées avec la caméra numérique la Canon 80D 24 méga pixels et guidé sur trépied avec la monture Star Adventurer de Sky-watcher.


Excursion sur le Mont-Comi en 2020
C'est le dimanche le 4 octobre que je suis allé faire une petite excursion au sommet du Mont-Comi. Au dessus du mont, on retrouve un dépôt sédimentaire marine fossilisé qui date d'environ de 350 millions d'années. On retrouve de beaux spécimens de trilobites et de coquillages diverses au sommet et au alentour du Mont-Comi. Ces fossiles sont de petites tailles, mais ils sont très beaux. J'ai parcouru environ 12 kilomètres. Une bonne excursion en pente raide par moment.


Capteur de foudre réalisé en 2014
Ayant fait un cours de climatologie à l'UQAR dans les années 1980 et que je suis intéressé à la météorologie de puis ces années-là, j'ai décidé de me faire un capteur de foudre au cours de l'année 2014. Le but est de réussir de capter la foudre pour créer de la fulgurite. Mon confrère Luc qui est astronome amateur et météorologue de formation universitaire était très intéressé et très content que je puisse investir dans ce projet très inusité. Comme dans la région de Rimouski n'a pas beaucoup d'orages électriques. J'ai qu'en même réalisé ce projet un peu fou. Ayant construit l'instrument, il fallait trouver un emplacement en hauteur et au beau milieu d'un champ pour la protection et ainsi éloigné des gens un peu curieux. Alors, j'ai demandé la permission à Pierre, un membre du club d'astronomie de Rimouski, pour installer le capteur de foudre sur son terrain. Il a dit oui! Depuis 2014 jusqu'en 2018, j'espérais au moins cette période de 4 ans d'attendre qu'un éclaire viendrait frapper le bout du haut du capteur. Comme on a en moyenne un orage par été à Rimouski et malheureusement cela n'a pas arrivé. Malgré sa construction solide, la tige verticale à fini par ce faire pliée par des vents très fort. J'ai utilisé du sable de plage qui est très riche en silice pour donner un meilleur résultat.


Images réalisées le 1er août 2020
Phénomène qu'on ne voit pas souvent avec les nuages de type cumulus et ainsi une belle fleur sauvage au bord de la mer.


Une belle araignée en action!
J'ai eu de la chance de photographier une grosse araignée en action le dimanche 27 septembre 2020. Vraiment impressionnant de voir l'action du prédateur sur sa toile. La victime est une mouche. Regardez le petit film sur l'araignée en action. Voyez ausis un vidéo


Nuages de feu
C'est le lundi 29 septembre que j'ai pu capturer ces images en HDR sur le balcon de chez moi.


La Lune en plein jour le 9 août et le 4 octobre 2020
Photographié en plein jour la Lune en main levé avec la caméra Canon 80D de 24 méga pixels.


Le champignon Coprin chevelu photographié le dimanche 27 septembre 2020
Le Coprin chevelu est très rare de le retrouvé en groupe de 10 et plus. J'ai eu la chance et purement par hasard d'avoir trouvé ce groupe de champignon en arrière de la cours.


Conjonction 27 mars 2020
La Lune et la planète Vénus photographiés avec la caméra Canon ESO 80D de 24 mégapixels. À moment, la Lune était environ 9.6o de Vénus le soir du vendredi 27 mars 2020 vers 18h40. Le temps de pose est de 1/4 de seconde à F5 avec une ouverture de 59 mm à ISO 800 sur trépieds.


Belle et rare éclair
Belle et rare éclair que j'ai pu capter avec la camera Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels le lundi 2 juillet 2018 vers 20 h 48. Le temps de pose est de 15 secondes à F 16 et la sensibilité est de 100 ISO avec une ouverture de la lentille de 18 mm. Cet éclair était situé à 212 pieds de mon appareil photo.


Halo solaire
Un rare et beau halo solaire qui s'est produit le samedi 27 mai 2017 vers 13h30.


Taches solaires
Belles Taches solaires du samedi 2 septembre 2017. Réaliser avec la lunette Takahashi de 102 mm d'ouverture à F 8 avec la caméra Canon modèle 300D. Photo prise à 11h43 à 1/320 de seconde à 400 ISO.


Soleil fut éclipsé par la Lune à 45,7 % le 21 août 2017
Le Soleil fut éclipsé par la Lune à 45,7 % le 21 août 2017 à 14h37. Le début de l'éclipse a commencé à 13h31 pour la latitude de 48 degrés et 26 minutes et la fin à 15h42. Une durée de 2h11. Cette éclipse fut totale du continent des États-Unis. Cette image fut réalisée avec la lunette de marque Takahashi de 102 mm d'ouverture avec un une distance focal de F8. Image prise au foyer primaire par la caméra de marque Canon de modèle 300D à 6 méga-pixels. Le temps de pose est de 1/400 de seconde et de sensibilité de 400 ISO. Réalisé à Rimouski par Sylvain Levesque, astronome amateur depuis et cadranier.


Musée Régional de Rimouski
Participation de l'exposition de minéraux au Musée Régional de Rimouski du 14 mai 2017 au 7 janvier 2018. Présentation de quelques spécimens minéraux de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Ma collection personnelle.


Nuages orange
Nuages orange. Photographiés le lundi 19 juin 2017 vers 17h25 à Rimouski.


Formation nuageuse
Formation nuageuse impressionnante. Jeudi 18 mai 2017 vers 16h39 à Rimouski.

Éclipse solaire 2017
 


Exposition Multi-Collections
Exposition Multi-Collections de la fin semaine du 5 au 6 mai 2018 eut lieu à l'Hôtel Rimouski. Le sujet de la présentation de mon kiosque était sur le sujet des météorites. Environ 175 personnes on visitait le kiosque durant cette fin semaine du samedi et dimanche.


Nuages altocumulus
Nuages altocumulus bien formés à une altitude d'environ 6 kilomètres. Ces images furent prises à Rimouski le 18 novembre 2017 à 13 h 40.


Planète Vénus
La planète Vénus et la Lune photographiées le vendredi 15 juin 2018 vers 21 h 10. Réalisée avec la camera Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels. Le temps de pose est de 1/3 de seconde à F 16 et la sensibilité est de 1600 ISO.


Planète Vénus
La planète Vénus et la Lune photographiées le samedi 16 juin 2018 vers 21 h 12. Réalisée avec la camera Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels. Le temps de pose est de 2,5 secondes à F 14 et la sensibilité est de 400 ISO.


Nuages de boucane de feu
Ces photos furent réalisées le mardi 26 juin 2018. Nuages de boucane de feu provenant du feu situé non loin de Baie-Comeau.


La Lune
La Lune photographiée en plein jour et située non loin du Soleil le 7 juillet 2018 à 9 h 10. Réalisé au foyer primaire de la lunette Takahashi de F/8 de 100 mm d'ouverture. Utiliser la caméra Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels. Le temps de pose est de 1/500 seconde à F/8 et la sensibilité est de 100 ISO.


Comète 46P/Wirtanen
La comète 46P/Wirtanen photographiée le mercredi 12 décembre 2018 à 22 h 52. À ce moment-là, la comète était dans la constellation de la Baleine. Réalisée sur trépied avec la camera Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels. Le temps de pose est de 20 secondes à F 5.6 de focale et la sensibilité est de 1600 ISO.


Vénus, Lune, Saturne et Jupiter
Mercure, planète la plus proche du Soleil, à une distance moyenne de 0,387 ua, soit un peu moins de 58 millions de Kilomètres. Image réalisée le vendredi premier mars vers 20h00 2019 avec la camera Canon 300D EOS digital à 6 méga pixels. Le temps de pose est de 8 secondes à F 11 et la sensibilité est de 400 ISO sur trépied.


Vénus, Lune, Saturne et Jupiter
Vénus, Lune, Saturne et Jupiter le samedi 2 mars 2019 vers 7h00 du matin. Le temps de pose est de 6 secondes à 400 ISO à F11 avec la lentille de 55 mm. Réaliser avec l'appareil Canon. Vénus avec la Lune le samedi 2 mars 2019 vers 7h20 du matin. Le temps de pose est de 2 secondes à 200 ISO à F11 avec la lentille de 55 mm. Réaliser avec l'appareil Canon.


Différence de l'apparence de la Lune au périgée à l'apogée
Projet réalisé au cours de l'année 2011. Le but est de savoir la différence de l'apparence de la Lune au périgée à l'apogée. Une différence de 13%.


Halo lunaire photographiée le vendredi 14 octobre 2016
Image d'un halo lunaire photographiée le vendredi 14 octobre 2016 à Rimouski vers 22h42 du soir. Utilisé l'appareil Canon EOS digital avec le 18 mm à F/6.3 et d'un temps de pose de 6 secondes sur trépied.


Activité Multi-Collections
J'ai exposé un kiosque dans le cadre de Multi-Collections qui a eu lieu le samedi 23 et dimanche 24 avril 2016 à l'Hôtel de Rimouski. C'est des membres du club numismatique de Rimouski qui fond l'organisation de cette exposition. J'avais exposé une bonne partie de mes instruments astronomiques et de ceux de Réal Manseau. Sylvain Levesque Rimouski, cadranier et astronome amateur.


24 heures de science
Ce 24 heures de science ouvert au public à eu lieu le samedi le 7 mai 2016 au Carrefour de Rimouski. Le thème choisi de 24 heures de science était l'écologie en générale. Le sujet de mon kiosque était les météorites, symbiose avec l'écologie. C'est-à-dire une conséquence étroite avec un impact météoritique majeur relié avec le système écologique sur la planète Terre. Cela apporte des changements radicaux dans la destruction du système écologique, dépendamment de l'ampleur de l'impact météoritique. C'est radical qu'un système écologique modifié par un impact météoritique amène un non retour du système écologique d'origine. J'avais exposé plusieurs volumes et quelques spécimens de météorites. Il y a eu au moins 300 personnes ont passées à mon kiosque.


Sablier en laiton massif
La réalisation de mon dernier instrument des sciences. La réalisation d'un beau sablier en laiton massif, qui pèse 30 livres, en septembre 2016. J'ai exposé ce sablier au congrès de la FAAQ à Montmagny en 2016. Réal Manseau et Luc Bellavance furent impressionnés.


Éclipse totale de la Lune le dimanche 27 septembre 2015
Eu lieu l'éclipse totale de la Lune le dimanche 27 septembre 2015. Cette année, l'éclipse totale fut une Lune d'un rouge très foncé et même presque noir sur la partie du haut de la Lune. Les photos furent réalisées avec la lunette Takahashi de 104 mm d'ouverture avec la caméra Canon la Rebel 300D. Les temps de pose varient de 1 à 4 secondes pendant la totalité de l'éclipse. Pendant la phase de l'éclipse, le temps de pose varié de 1/125 à 1/40 de seconde. Voici les résultats. L'éclipse a débutée vers 21h00, le début de la totalité à 22h23 et la fin de la totalité à 23h26. Le milieu de la totalité de l'éclipse de la Lune était à 22h56. Les photos ont été réalisées par l'astronome amateur Sylvain Levesque de Rimouski.


Aurores boréales du vendredi 12 septembre 2014
Éclair prit le vendredi 16 août 1990 à Rimouski vers 1h15 du matin. Cette image fut réalisée avec une lentille de 50 mm et l'utilisation du film 100 ISO de Kodak Gold. Le temps de pose fut de l'ordre de 5 minutes avec une ouverture du diaphragme à 16.


Aurores boréales du vendredi 12 septembre 2014
Éclipse de Lune du 27 octobre 2004. À mon observatoire à Saint-Marcellin. Utilisé le film Fuji 100 ISO avec la lunette de 6 pouces d'ouverture avec un f 8.


Aurores boréales du vendredi 12 septembre 2014
Aurores boréales du vendredi 12 septembre 2014. Images prisent vers 23h00 avec la Canon Rebel.


Nuages en feu
Nuages en feu. Images réalisées le vendredi 9 septembre 2015 vers 18h40.


Capteur de la foudre
Projet réalisé au mois de septembre 2014 d'un capteur de la foudre. Je l'ai démonté en août 2018.


Nuages en feu
Nuages en feu. Images réalisées le mardi 16 juin 2015.


Arc-en-ciel
Les images d'un Arc-en-ciel prient le mardi 25 juin 2013 vers 17h26.


Halo solaire Prient le lundi 16 juin 2013
Les images d'un halo solaire Prient le lundi 16 juin 2013 vers 12h46.


Aurores boréales du lundi 24 octobre 2011
Aurores boréales du lundi 24 octobre 2011. Images prisent vers 20h50 avec la Canon Rebel.


Aurores boréales du lundi 17 juin 2012
Aurores boréales du lundi 17 juin 2012. Images prisent vers 00h45 avec la Canon Rebel.


Halo solaire
Un rare halo solaire photographié le Vendredi 29 mai 2015 vers 5h08 du matin. Rare phénomène que cela arrive à Rimouski.


Photos des taches solaires
Photos des taches solaires réalisées avec la caméra Canon Rebel 300D et additionné avec un barlow de 1.6 X sur la lunette Takahashi de 4 po. de diamètre. Le ISO à 200 avec un temps de pose de 1/400 de seconde. Image réalisée le mardi 21 octobre 2014 à 12h05. Sylvain Levesque Rimouski.


Activité du cycle solaire
L'activité du cycle solaire de 11 ans et qui s'étend sur une grande période de 22 ans amène par moment de belles grosses taches solaires à sa surface. Mais ce qui est plus rarissime, c'est la présence de grosses taches solaires qui sort un peu de l'ordinaire. Sur cette image, qui fut réalisé le vendredi le 15 juin 2012 vers 11 h 30 de l'avant-midi, une série de belles grosses taches solaires situées au bas à gauche de sa surface sont spectaculaires. Cette photo fut réalisée avec une lunette fluorite apochromatique de 4 po. de diamètre de marque Takahashi de focale de 820 mm avec un doubleur de 1.6 fois et avec l'appareil photo de marque Canon EOS Rebel à 6.1 méga pixels mise à 100 ISO avec un temps de pose de 1/250 de seconde.


Le passage (transit) de Vénus - 8 juin 2004.
Le passage (transit) de Vénus devant le Soleil du 8 juin 2004.
Le passage de Vénus était déjà commencé lors du levé du Soleil à Nord-Est à 4 h 33 du matin pour la région de Saint-Marcellin à mon observation. Le film utilisé est un 100 ISO de Fuji Reala. Photographié les images au foyer primaire de la lunette de 152 mm d'ouverture avec une vitesse focale de 8.3. J'ai utilisé un barlow de 2.5 fois de grossissement. Ce qui donne une vitesse focale de 16.6. Chaque photo fut prise à un temps de pose de 1/500, 1/250 et 1/125 de seconde. Le temps était exceptionnellement beau et aucun nuage à l'horizon Est. Vers 7 h 00, il y a eu des cirrus filamenteux venus de l'Ouest qui ont couvert vers la fin du beau phénomène céleste rarissime. Pour moi, ce fut la première fois que je voyais cela dans ma vie d'astronome. Ce fut un spectacle formidable à voir et vivre. Le prochain passage (transit) de Vénus aura lieu en 2012.


Passage (transit) de Vénus devant le Soleil - 5 juin 2012
Passage (transit) de Vénus devant le Soleil du 5 juin 2012. Nous étions au Musée maritime de la Pointe-au-Père de Rimouski.
Phénomène rarissime le passage de la planète Vénus devant le Soleil. À cette date du 5 juin 2012 vers 19 h 15, malgré la couche nuageuse, pluie par moment et vents forts, j'ai pu réaliser la seule et unique belle image du passage de Vénus devant le Soleil. Nous étions installés sur le stationnement situé non loin du sous-marin Onondaga. Luc Bellavance, Damien Lemay, moi et plusieurs membres du club d'astronomie de Rimouski et ainsi que ce spectacle était ouvert au public. Nous avons pu de justesse observer ce beau et rare phénomène qui va seulement se reproduire en 2117 et non visible en Amérique du Nord et visible en Amérique du Nord en 2125 pour le deuxième passage de Vénus devant le Soleil. Cette photo fut réalisée avec une lunette fluorite apochromatique de 4 po. de diamètre de marque Takahashi de focale de 820 mm avec un doubleur de 1,6 fois. L'appareil photo est un Canon EOS Rebel à 6.1 méga pixels mise à 400 ISO avec temps de pose de 1/250 de seconde pour donner cette belle image.


Éclipse totale de Lune
Éclipse totale de Lune mercredi 21 février 2008. Réalisé au foyer de ma lunette de 6 pouces de diamètre. Le temps de pose est de 4 secondes avec un F 8.2 à 100 ISO. Article paru dans le journal.


Aurore boréale
Une série d'images en film d'une aurore boréale réalisées le vendredi 12 septembre 2014 vers 23h00.


Couché de soleil
Une série d'images en film d'un couché de soleil et nuages réalisées le mardi 25 décembre 2018 vers 17h20.


Déplacement nuages, Musée du Site Historique Maritime à Pointe-au-Père
Nuages filmés le jeudi 22 août 2019 au quai du Musée du Site Historique Maritime à Pointe-au-Père de Rimouski. On voie le déploiement de beaux gros cumulus de la direction du déplacement de l'Ouest vers l'Est.


Série d'images en film de cumulus
Une série d'images en film de cumulus le samedi 29 juin 2019 et photo panoramique de cumulus en formation.


Aurore Boréale - Arc de STEVE
Aurore Boréale - Arc de STEVE (Strong Thermal Emission Velocity Enhancement), septembre 2019


Divers projets
Parmi divers projets que je fais et depuis plusieurs années en astronomie amateur, j'ai construit différents types de model de filtres solaires pour les divers instruments d'optique que j'utilise à l'observation des taches solaire à la surface du Soleil et des éclipses solaires, qu'ils soient totales, partielles ou annulaires et aussi de faire des belles photos de ces phénomènes. Le type de filtre solaire utilisé est le Baader AstroSolarTm. J'ai fait la fabrication d'un filtre pour la lunette de 102 mm d'ouverture, d'un filtre pour le viseur telrad, d'un filtre pour la paire de jumelles 25X100mm et 10X50mm et d'un filtre pour les personne qui porte des lunettes de vision pour la correction de la vue. Il est fortement probable qu'il aura la fabrication d'autres filtres solaires dans l'avenir.


Construction d'observatoire
La réalisation de la construction de ce type d'observatoire fut commencée au cours de l'année 1999 et terminée à la moitié de l'année 2002. C'est un modèle d'observatoire d'où la toiture s'ouvre mécaniquement en deux parties égales avec poids pour balancer la masse de la toiture. Je l'ai utilisé mon observatoire durant une période de 10 ans. On retrouvait une belle lunette de 6 po. de diamètre, une lunette de 3 po. de diamètre installées sur une monture équatoriale EQ6. En octobre 2009, j'ai décidé de renforcir le piédestal pour ma lunette de 6 po. avec une base de béton 5 pieds par 5 pieds par 8 po. de hauteur pour plus de solidité. Quelques années après et malheureusement, j'ai subi un vol de mes lunettes astronomiques. Par la suite, j'ai décidé de le vendre à un ami astronome amateur pour des raisons de manque de temps à ce moment-là pour faire de l'observation astronomique et de la photo du ciel. C'est un type d'observatoire unique au Canada. Aujourd'hui, l'observatoire est très bien utilisé à la personne qui a acheté mon ancien observatoire.


Articles de journaux
Voici plusieurs articles qui ont apparus au cours des années dans les journaux locaux. On retrouve les évènements les plus importants qui ce rapporte à l'astronomie. Je remercie le journaliste Ernie Wells, la journaliste Geneviève Levesque et autres qui ont écrits ces articles. Le dernier article est sur l'éclipse partielle du Soleil qui eu lieu en 2017 et il est sur web du journal l'Avantage.


Fabrication d'un gros support pour une paire de jumelles
La fabrication d'un gros support pour une paire de jumelles de 25 X 100mm d'ouverture réalisé au cours du mois d'avril et mai 2007 et installé le 9 mai sur un terrain d'un ami astronome amateur. Fabriqué manuellement et a nécessité environ 100 heures de travail incluant la réalisation d'une terrasse de 8 pieds par 8 pieds pour recevoir le support et la paire de jumelles de 25X100mm sur une base de béton. Par la suite, la terrasse et le support fur installé sur un autre terrain privé au cours de l'année 2013 et il est en fonction depuis cette date et fonctionne à merveille. Le poids du support est de 33 kilogrammes (65 livres) sans poids et fabriqué presque tout en aluminium et en parti en laiton massif. En plus la fabrication manuelle de deux autres petits support pour une paires de jumelles de 7X35mm, 10X50mm et 15X70mm. Le premier support est fait en cuivre massif qui donne une très bonne stabilité et solidité très supérieure parmi les supports qu'on vend sur le marché. Le deuxième est unique par sa forme et il est fait entièrement en aluminium massif et qu'on tient avec les mains qui donne un résultat surprenant pour la stabilisation. Mais le maximum qu'on peut utiliser avec ce type de support est pour une paire de jumelles 15X70mm. J'ai fabriqué spécialement un support en aluminium pour le fameux gros trépied que j'ai eu la chance d'acquérir aux cours de l'année 1988 à l'UQAR au prix de 59.95$ taxes incluses. HA! HA! Vraiment pas cher! C'est un trépied d'ancienne caméra des années 1970 pour la télévision pour transmettre l'image des émissions télévisions au public. Le fait que la tête du trépied ne va pas à 90o verticalement, il a fallu faire un ajout 35o pour compenser la différence. Ce trépied est vraiment unique pour les fonctions qu'il offre pour la maniabilité. Je l'utilise ce trépied uniquement pour la paire de jumelles de 25X100mm d'ouverture.


Table équatoriale
Après l'achat d'un gros trépied, j'ai décidé de me construire une table équatoriale pour suivre le mouvement de la rotation de la Terre. Cela permet de faire de la photo guidé avec film argenté à cette époque. Il est fait entièrement en cuivre et en laiton massif. J'utilisais une petite lunette de 60 mm d'ouverture avec un oculaire de 20 mm avec un réticule fabriqué artisanalement pour le guidage. Malheureusement, je me suis fait voler la petite lunette de 60 mm, une lunette de 152 mm et les autres lunettes aux cours de l'année 2005 dans mon ancien observatoire. Depuis, je n'ai pas pu retrouver une autre lunette comme la mienne pour remplacement. Alors, j'ai arrêté de prendre de la photo astronomique. Mais voici que j'ai pu faire comme images avec cette table équatoriale. Premièrement, deux images de ma table équatoriale, une image de la comète Ikeya-Zhang en 2002, constellation d'Orion avec une étoile filante, la comète bleuté Machholz en 2004, deux photos de l'éclipse de lune en chapelet (une pose à tout les 10 minute) 14 et 15 juin 1992 et en décembre 1992 avec la table équatoriale pour guidage, les Pléiades avec une pose de 12 minute à 3200 ISO en 1989, la voie lacté avec une pose de 8 minute avec 3200 ISO en 1989. Parmi les autres projets, les deux photos suivante : réaliser un support à poids bien balancer le poids avec un oculaire pour ma lunette à hydrogène Alpha de 60 mm d'ouverture. La réalisation et construction d'un meuble pour diapositive. Réalisation de trois belles cartes sur le sujet de l'astronomie. La première est une carte sur le cratère du Nouveau Québec et nouveau nom aujourd'hui qui est Pingualuit. La deuxième carte est un travail que j'ai fait dans le cadre du cours de géomorphologie structurale avec Pierre Laplante à l'UQAR en 1990 et le sujet du travail fut sur un croquis sélénomorphologique structural. La troisième carte est sur la localisation des impacts météoritiques majeurs en Amérique du Nord. Travail réalisé en 1992. Les trois carte ma pris au moins 400 heures de travail. Avec le cadran solaire que j'ai réalisé en 1984, j'ai pu gagner à la troisième place un prix de 50$ dans le cadre l'expo science qui eu lieu au Cégep de Rimouski en 1985. La fameuse météorite qui a tombé à Saint-Robert en juin 1994. Luc et Moi, nous avons allés faire un tour pour la possibilité de trouver une météorite sur place, sans résultat.


Retour sur le site du Club d'astronimie de Rimouski